fraises de pleine terre sous abri, à la ferme cueillette des authieux

MARA DES BOIS / DE PLEINE-TERRE / SOUS ABRI.    tout est dit ….

 

fraises de pleine terre sous abri, à la ferme cueillette des authieux dans professionnel-bio les-maras-des-bois-de-la-ferme-des-authieux

 

La production de fraises de la ferme des authieux est faite en pleine terre, nos techniques de production nous permettent de réduire et combattre les phénomènes de parasitisme du sol.

Il est utile de rappeler qu’aujourd’hui la grande majorité des fraises produites en France est cultivée en hors sol , tout comme pour les tomates.

Les points techniques  les plus importants sont les suivants:

Les rotations, un long délai entre deux plantations de fraises est indispensable pour éviter les phénomènes de  » fatigue du sol  » nous avons fixé le delai à 10 ans , pour cela il est nécessaire d’utiliser une surface importante , ce qui explique la distance à parcourir pour accéder aux parcelles qui est quelquefois un peu longue.

Le parasitisme lié au sol , pour lutter contre ce phénomène nous renfor9ons nos plants de fraisiers à la plantation en les pralinant de mycorhize (association bénéfique entre le plant de fraisier et un champignon établi pour toute la vie du plant) méthode biologique. Nous éliminons de notre gamme les variétés les plus sensibles, la rusticité et le goût sont nos principaux critètres de sélection , précepte  appliqué à toutes nos cultures.

La fertilisationLa base de la fertilisation sur la cueillette est le fumier de bovins , les fraiseraies bénéficient d’apports plus importants les  deux ans avant l’implantation. Ce qui améliore les réserves du sol et assure une diffusion  progressive durant toute la vie de la fraiseraie.Les engrais minéraux ne  viennent qu’en complément .

Le désherbage , Le plastique non biodégradable est utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes, durant les trois années que durent les plantations de fraisiers. Nous améliorons nos techniques à l’aide de nouvelles machines afin de tenter de récupérer complètement ce paillage synthétique.

La protection contre les maladies , l’utilisation d’abris nous protège des pluies, (90% de nos fraisiers sont sous tunnels) et évite les deux principales maladies: le botrytis et l’anthracnose. L’oidium nécessite une protection , dans ce cas à partir du grossissement du fruit et jusqu’à la récolte nous utilisons dans un premier temps du soufre en pulvérisation et ensuite du bicarbonate de potassium, substances naturelles utilisées en agriculture labélisée BIO .

Les choix variétaux , Dans nos choix nous privilégions le goût avant le rendement.

HORS-SOL-OU-PLEINE-TERRE-212x300 dans professionnel-bioLa production hors sol : c’est quoi ? comme son nom l’indique, le sol a disparu, les fraises sont plantées sur un support organique plus ou moins inerte, placé dans des gouttières à hauteur d’homme. Un engrais est apporté régulièrement plusieurs fois par jour avec l’eau d’irrigation. Si cette technique assez complexe dans la détermination des dosages d’engrais est bien réalisée, les fraisiers produisent beaucoup, et le goût des fruits bien qu’irrégulier est globalement bon. Les fraisiers sont comme sous perfusion, l’image paraît un peu extrême, en fait elle est très proche de la réalité. L’inconvenient majeur est que les fraisiers sont plus sensibles aux maladies,aux insectes  et aux variations climatiques et que ces techniques qui se veulent d’avant garde, sont paradoxalement très demandeuses de travail physique assez dur et laborieux, à l’exclusion des travaux de récolte qui sont très facilités. De plus les coûts de production  au kg sont nettement plus élevés , les fraisiers étant à renouveller tous les ans, rappelons que dans le cadre d’une vente en circuit court ( cas de la cueillette en self )  se sont les coûts de production qui déterminent  le prix de vente…

Le fait de dissocier la plante de la terre complexifie la production , le sol n’est plus là pour jouer son rôle de tampon ou de réserve. La culture nécessite plus de surveillance, notre choix  d’agriculteur est de  nourrir le sol et de laisser la plante puiser les éléments dont elle à besoin. Cela est beaucoup plus simple et naturel. C’est pourquoi tant que les clients ne nous demanderont pas de changer ,  qu’ils accepteront de se baisser pour cueillir des fraises et que nous serons en mesure de maintenir la qualité de nos fraiseraies,  alors  nous continuerons à produire dans la terre.

Ces choix de production en self-cueillette font partie de nos valeurs, la notion de terroir ( sol + savoir-faire ) est à nos yeux importante.

Nous produisons des fraises comme vous pourriez les cultiver dans votre propre jardin, nous privilégions le goût . Notre soucis est de vous proposer des fruits et lègumes différents du commerce, c’est ce qui fait  un des intèrets de venir jusqu’à nous. Jusqu’à aujourd’hui nos fraises et nos tomates, tout comme l’ensemble de nos cultures sont cultivés en pleine terre. 

Si vous souhaitez vous exprimer sur la question veuillez laisser un commentaire.

 

 

 

Une réponse à “fraises de pleine terre sous abri, à la ferme cueillette des authieux”

  1. Piétravalle Guy
    12 septembre 2012 à 20:30 #

    Les Fraises ont toujours été plantées en pleine terre dans notre jeunesse et sans pesticide et elle avaient un goût et étaient sucrées maintenant c’est pesticide et des produits chimiques qui les font grossir comme des prunes voir celles qui arrivent d’Espagne et qui nous polluent la santé les fraises des bois que l’on ne voit pour ainsi dire plus elles poussent bien en terre c’est naturel les éléments nutritifs et naturels sont dans la terre pas dans cette plantation où l’homme laisse couler une rigole d’eau accompagnée de produits chimiques qui nous polluent la santé; les maladies augmentent. Il devrait y avoir de plus en plus de Ferme écologique comme la vôtre pour revenir dans le droit chemin de la culture.

Laisser un commentaire

info retour à l'emploi |
"THC":Tout les Hauts de Cagnes |
Un monde meilleur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | petou
| La route est longue, mais l...
| essaifci