Essai du GRAB , expérimentation et mise en application d’une protection « agriculture durable » contre les limaces à la ferme des authieux

 

logoin21.jpg

RESUME

Lutter  contre les idées reçues . Une solution alternative à l’utilisation du métaldéhyde existe , l orthophospate de fer est homologué en France ,son coût élevé ,n’incite pas à son utilisation. Ce produit respectueux de l’environnement est efficace ,notre tâche d’agriculteur responsable est de favoriser son developpement au détriment du métaldéhyde ,et donc de le tester afin de mettre au point des techniques d’une utilisation économique. Le but de cet article est de relater notre façon de l’utiliser sur la  cueillette de la ferme.Cet article est destiné aux praticiens au sens le plus large ,et est ouvert aux commentaires pouvant faire progresser nos techniques. 

 1  NON  les limaces ne volent pas !

2  l’orthophospate est sensible à l’eau

3  escargeots et limaces c’est pas la même chose 

1 Les limaces ne volent pas,une attaque de même type que celle des pucerons est donc impossible.Une attaque de limaces devient incontrolable uniquement dans le cas où le « jardinier » a sous estimé les risques liés à la culture ,ou a laissé se developper une population trop importante dans ses champs.La lutte commence par la connaissance de l’attractivité de chacune de nos cultures vis à vis des limaces, et par le suivi du niveau des populations ,si les conditions atmosphèriques deviennent favorables à leur développement .

2 Les produits commerciaux proposés ne sont pas très résistants à l’eau ,ou le produit est moins appétant lorsqu’il pleut , dans tous les cas l’efficacité des produits est meilleure en conditions sèches ,à nous utilisateurs de cibler les fenêtres d’utilisation du produit.Dans la pratique cela signifie que la lutte contre les limaces devient une priorité dans l’ordre de nos taches à effectuer.L’utilisation  de ces produits et donc ,il faut le reconnaître plus contraignante que celle du métaldéhyde.Ce qui est souvent le cas des techniques agricoles plus respectueuses de l’environnement.

3  Les détracteurs de l’orthophospate insitent sur le fait,que ce produit plus complexe dans son utilisation est en plus beaucoup plus cher . Ce qui est  vrai s’il est utilisé à pleine dose.La dose donnée pour lutter contre les escargeots est  deux fois supérieure à celle donnée pour combattre les limaces.L’age et donc le poids des individus jouent également sur l’efficacité de la dose.Cet article ne s’intéresse qu’aux limaces ,les escargeots ne nous ayant jamais posés de problème jusqu’à présent. Cerner la Bonne dose.

L’orthophospate de fer est un complexe ferrique naturel dégradé par les microorganismes du sol en 2 composés:ion phosphate et fer. il est utilisé en plein.

2010

Une année sèche jusqu’à la mi-septembre ,faisant suite à une année également sèche .Nous étions sur des niveaux de populations faibles.

La « stratégie préventive » mise en place sur 2010 est double.

EN SAISON .Concernant toutes nos cultures sensibles ,plantation de choux,courgettes,cornichons,carottes de début de saison… nous avons systématiquement apporté au semis ou à la plantation du FERRAMOL  sté COMPO  sur la base de 10 kg par hectare .

AVANT HIVER. Nous savons par expérience sur la ferme qu’en conditions plus humides ,ce qui est le cas cet automne,les populations de limaces peuvent devenir nuisibles à nos cultures. Nous avons épandu à la mi novembre une petite dose de 5 kg de ferramol sur toutes les parcelles pouvant être touchées par un risque limace.

Conclusions 2010

En saison nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers sur les cultures de la cueillette,il est vrai que la situation initiale était très saine.

2011

PROTECTION DE PRINTEMPS.    A 15 mars nous profitons de la longue période sans pluie pour réaliser une première application de ferramol sur les terres de la cueillette destinées à la culture des lègumes.Les conditions atmosphèriques étant particulièrement favorables la dose est réduite à 4 kg de ferramol par hectare protégé.     A la plantation sur cultures sensibles ( choux,courgettes… )  nous appliquons manuellement une dose de 8 kg par hectare.    Au 09 novembre après l’été particulièrement pluvieux nous profitons à nouveau d’une période sèche pour appliquer 4 kg par hectare de ferramol.

Dose totale annuelle en 3 applications ( 4 + 8 + 4 ) 16 kg de ferramol.Dans ces conditions d’application l’efficacité est suffisante sur les campagnes 2010 et 2011.C’est cette méthode d’utilisation du ferramol qui sera retenue pour lutter contre les limaces. Soit un coût à l’hectare annuel de 16kg X 3.86 E = 61.76 euros  pour les cultures très sensibles. Et pour les cultures peu sensibles 4kg au printemps + 4 kg à l’automne soit 8 kg X 3.86 = 30.88 euros  coût annuel. 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

info retour à l'emploi |
"THC":Tout les Hauts de Cagnes |
Un monde meilleur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | petou
| La route est longue, mais l...
| essaifci